BINICblason binic

 

 

     Binic est une commune des Côtes d'Armor (22) située à l'Ouest de la baie de Saint Brieuc. Binic fait partie du littoral de la Côte du Goëlo. Son nom vient du celtique "Pen" qui signifie tête et Ic la rivière qui traverse Binic (voir photo ci-dessous). Binic appelée autrefois Benic est peuplée d'environ 3500 habitants, ils se nomment les binicais et les binicaises.

 

l ic

 

 

Un peu d'histoire:

  

     L'embouchure de la vallée de l'Ic est occupée dès le néolithique, comme l'atteste la présence de menhirs et de dolmduc de penthievreens (le dolmen de "la table de Margot" fut détruit et utilisé en 1816 pour la construction du port). Sur la falaise à l'Est de la plage blanche, se trouve le camp des Bernains, celui-ci était probablement occupé par les celtes à l'âge de fer puis par les romains d'où son nom actuel de camp romain ou camp de César. Des vestiges de bains romains ont été aussi découverts sur la plage blanche, ils dateraient du IIIè siècle après J-C. Au Moyen Âge, le village de Benic ou Binic faisait parti de la paroisse d'Etables sur Mer. L'activité portuaire et commerciale se développait de manière importante, et d'immenses foires eurent lieu. Au milieu du XVIè, cinq navires de Binic pratiquaient régulièrement le cabotage avec la Zélande (Province des Pays-Bas), l'Angleterre et l'Espagne. Binic était également un des premiers ports de pêche à la morue à Terre-Neuve (Jacques Cartier eut même la surprise de rencontrer des marins bretons au large du Canada avant d'en prendre possession au nom du Roi de France, la raison est que la pêche à Terre Neuve fut tenue secrète entre 1504 et 1612). De 1632 à 1790, les audiences de la cour du Duché de Penthièvre, se tenaient à Binic, d'ailleurs, le Duc de Penthièvre lui-même alors gouverneur de Bretagne se rendit à Binic en 1747 pour concevoir le nouveau port (voir plaque commémorative à droite). Durant le révolution, Binic était l'un des ports qui enregistrait le plus de départ pour l'Angleterre ou Jersey de prêtres réfractaires à la constitution civile du clergé. Pendant la même période, de nombreux armateurs de Binic devenaient corsaires et participaient à la course contre la perfide albion. Depuis bien des années, Binic voulait s'émanciper, après avoir été une paroisse annexe en 1814, puis une succursale en 1820, Binic devenait finalement une commune en 1821 au dépend d'Etables sur Mer. Tout au long du XIXè le port de Binic atteignait son apogée, devenant en 1845 le premier port français de grande pêche, outre Terre Neuve, Binic envoya de nombreuses goélettes en Islande. Malheureusement, cette pêche périclitait durant la première moitié du XXè. Après une période de transition, Binic a su convertir ses anciennes activités maritimes en plaisance et mettra en avant ses atouts touristiques qui en fait aujourd'hui une des stations balnéaires la plus ravissante de Bretagne Nord, d'où son surnom de grain de beauté des Côtes d'Armor.

 

 

 binic

 

 

Quelques lieux à visiter:

 

 

L'église Notre Dame de Bon-Voyage

 

     Elle fut construite à l'emplacement de l'ancienne chapelle Saint Julien quand Binic était érigée en commune en 1821. Notre Dame de Bon-Voyage est la patronne des matelots.

 

notre dame de bon voyage binic           notre dame de bon voyage

 

 

La chapelle Saint Gilles

 

chapelle saint gilles binic

 

 

  

      La chapelle Saint Gilles est située à la Ville-Jacob. Elle a été édifiée en remplacement d'une ancienne chapelle en 1869. La chapelle abrite les statues de Saint Gilles et de Saint Loup. Une procession a lieu chaque année le premier dimanche du mois de septembre.

 

 

 

 

 La croix du Corps de Garde

 

croix du corps de garde

 

La croix est située à la pointe du Corps de Garde. Elle fut érigée en 1881.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

binic jour du marche

 

 

 Le port de Binic

 

port de binic    

 

 

     Le port de Binic qui a vu tant de bateaux partir pour Terre Neuve et autre contrée lointaine est aujourd'hui transformé en port de plaisance pouvant accueillir plus de 600 bateaux.

 

 

 

 

 

 

Maisons d'armateurs

 

    Ces maisons bordant le port sur le quai Jean Bart datent du XVIIIè. La pêche vers Terre Neuve a permis l'enrichissement de nombreuses familles d'armateurs qui en profitèrent pour construire de magnifiques demeures.

 maisons d armateurs binic

 

La place de la cloche

 

place de la cloche

 

 

 

     La cloche se trouve entre la quai de Courcy et le quai Jean Bart. Elle servait jadis à avertir les ouvriers du commencement et de la fin du travail journalier sur le chantier naval.

 

 

 

 

 

Jetée de Penthièvre

jetee de penthievre binic

 

 

     La jetée a été construite aux abords des rochers de Porthenay. Son nom vient du concepteur du port, le Duc de Penthièvre. Lors de sa visite en 1747 (voir article un peu d'histoire),le Duc initia la construction de ce port, mais celui-ci ne fut réalisé que cent ans plus tard en 1855. Le phare est construit en 1853.

 

 

 

 

 

 Les plages de Binic

 

Elles sont au nombre de trois,

 

L'avant port

 

plage de l avant port

    

 

 

     Cette jolie plage se trouve à côté de la jetée de Penthièvre. Le tunnel  situé sous la falaise pour rejoindre la plage a été construit par les allemands pendant la deuxième guerre mondiale.

 

 

 

 

 

La plage du Corps de Garde

 

plage du corps de garde

    

 

 

     La plage du Corps de Garde se situe au Nord de la commune. C'est la plus sauvage et la moins fréquentée mais elle n'est pas pour autant dénuée de charme.

 

 

 

 

 

La blanche

 

     La plage de la Blanche est située au Sud ouest de la commune, c'est la plus importante en superficie. Elle dispose d'une piscine, d'un bassin d'eau de mer et d'un club de plage pour les plus jeunes.

 

plage de la blanche binic           plage de la blanche

 

 

Pointe de la Rognouse

 

pointe de la rognousse

 

 

     La pointe de la Rognouse se trouve entre la plage de l'avant port et celle du Corps de Garde

 

 

 

 

  

  

  

Viaduc du Chien Noir

 viaduc du chien noir

 

 

     Le viaduc du chien Noir avec celui de la Hazée sont les vestiges de l'ancienne ligne de chemin de fer Saint Brieuc-Paimpol qui fonctionnait entre 1905 et 1956. Le viaduc se trouve à l'entrée Ouest du bourg.

 

 

 

 

 

 

 

 

binic centre 

 

 Voir Sources